Appel d’Afef Bennaceur, épouse Boukaddous

Posted: October 22, 2010 in Media
Communiqué

Gafsa, le 20 octobre 2010

L’opinion publique nationale et internationale est au courant de la situation de mon mari, le journaliste Fahem Boukadous. Il termine sa deuxième semaine de grève de la faim. J’ai eu la confirmation ce matin, lorsque le couffin m’a été retourné, qu’il était déterminé à continuer sa grève, mettant son intégrité et sa vie en péril. J’ai appris qu’il avait été transporté à l’hôpital cette semaine dans un état extrêmement critique, et lorsque j’ai voulu lui prendre un extrait d’herbes conseillé généralement dans les grèves de la faim, l’administration pénitentiaire l’a refusé après que j’ai rencontré son directeur.

Je lance un appel à toutes les organisations de défense des droits humains, aux associations et aux militants libres : empêchez le crime qui est en train de se commettre sur mon mari, ce crime commis par le régime de Ben Ali qui est responsable de la mort lente de Fahem Boukadous, ce crime commis aussi par la justice et l’administration des prisons, et plus précisément le directeur de la prison de Gafsa, le commandant Sami Elhajj.

Liberté pour Fahem

Prison pour les assassins

(traduction ni revue ni corrigée par l’auteure de la version en arabe, LT)

Posted via nawaat’s posterous

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s