Combien de maladies le corps de Fahem Boukaddous pourra-t-il supporter ?

Posted: September 3, 2010 in Media
Le 30 août 2010,

Le journaliste Fahem Boukaddous va achever son deuxième mois à la prison civile de Gafsa et il ne se passe pas une semaine sans qu’il n’affronte un nouveau problème de santé. En sus de l’asthme dont les crises ne cessent pas, il a été affecté il y a deux semaines par un abcès dentaire nécessitant des antibiotiques avant l’extraction de la dent infectée. A cela s’ajoute un coup de froid la semaine dernière qui a eu pour résultat une trachéite et une nouvelle crise d’asthme le 26 août 2010, après son transfert à l’hôpital de Gafsa mercredi 25 août pour des examens du thorax. Nous avons su que l’hôpital avait été bouclé par d’innombrables agents de la police politique ce jour-là.

Au vu de cette succession de problèmes de santé  et le peu d’efficacité du suivi (le nombre d’antidotes et de doses) l’état de santé de mon mari est devenu plus que par le passé fragile et critique.

Redoutant le tour que pourrait prendre sa situation, j’exige la libération de Fahem et son accès à des soins réguliers dans un cadre moins dur que celui de la prison ; j’invite toutes les forces politiques, de droits de l’homme, syndicales, féminines et de jeunesse en Tunisie et dans le monde à se tenir à nos côtés et à redoubler de solidarité et de soutien au prisonnier de la parole libre Fahem Boukaddous.

 
Liberté pour Fahem Boukaddous = La vie pour Fahem

Afef Bennaceur

(traduction ni revue ni corrigée par l’auteure de la version en arabe, LT)

Posted via nawaat’s posterous

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s