Paris “préoccupé” par l’arrestation du journaliste tunisien Fahem Boukadous

Posted: July 17, 2010 in Media

PARIS — La France est "préoccupée" par l'arrestation jeudi du journaliste tunisien Fahem Boukadous et rappelle son attachement à la liberté d'expression et de la presse, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Je rappelle notre attachement à la liberté d'expression et à la liberté de la presse en Tunisie comme partout dans le monde. Dans ce contexte, nous sommes préoccupés par cette arrestation. Nous suivons la situation de M. Boukadous, en particulier ses conditions de détention qui doivent lui permettre de suivre son traitement médical", a-t-il dit en réponse à une question sur cette affaire.

Fahem Boukadous, 40 ans, a été condamné le 6 juillet en son absence à quatre ans de prison ferme par la cour d'appel de Gafsa (sud-ouest), alors qu'il était hospitalisé depuis le 3 juillet à Sousse (centre-est) pour des problèmes pulmonaires.

Pour ses défenseurs et des ONG, le journaliste a été puni pour la couverture de manifestations sociales survenues en 2008 dans la région minière de Gafsa (350 km de Tunis) pour le compte de la chaîne satellitaire Al-Hiwar Ettounsi (Le Dialogue Tunisien, dissidence).

Il y a une semaine, les Etats-Unis s'étaient élevés contre le "déclin des libertés politiques, notamment les sévères restrictions de la liberté d'expression en Tunisie". Jeudi, le Parti communiste français (PCF) avait "condamné fermement" l'arrestation du journaliste.

Posted via nawaat’s posterous

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s